Le web expliqué aux blondes, par Philippe Gammaire

VIDEO. Compte tenu de mon ignorance crasse de la chose web, je me suis dit qu’il fallait absolument dépoussiérer tout ça avec une bonne formation. Je suis donc allée me remettre les niveaux en conformité avec la réalité du monde moderne. Au programme : « Scénariser l’info sur le web ».

J’ai déjà suivi pas mal de formations au CPJ et je dois bien reconnaître que je n’ai pas toujours été transcendée par le talent des formateurs. Mais cette fois je dois reconnaître que j’ai eu de la chance en tombant sur Philippe Gammaire, un gars assez balèze et très pédagogue ma foi.

Il nous explique ici de quoi il retourne (3:04)…

A mes côtés, que des nanas (!) en poste à la Nouvelle République, lepoint.fr, Arte info ou SeniorPlanet (un site qui fait plus de 2 millions de visiteurs/mois!), entre autres.

L’objectif était de nous permettre de jongler avec des logiciels payants ou open source utiles au métier de journaliste web comme Soundslides pour réaliser des diaporamas sonores, Apture pour créer des « fenêtres contextuelles » avec plein de multimédia dedans, ZeeMaps pour insérer à nos papiers de jolies cartes, SlideShare pour les présentations Powerpoint et bien sûr l’excellent Vuvox pour concocter de beautifull web-reportages interactifs qui défilent de façon surréaliste sur une timeline (assez touchy à manipuler au début quand même). Et plein d’autres trucs assez astucieux et souvent gratuits qui vont bien me simplifier ma vie de dodo.

Bon, 14 heures pour tout ingurgiter c’est un peu court, il faut avouer. Et il s’agit de s’y coller tout de suite. Je me servirai donc de cet espace pour me faire la main…

J’en profite pour préciser qu’il est désormais possible de décrocher un financement pour une formation tout en étant pigiste grâce à nos chers syndicats qui ont bataillé sec.

Cet article est en relation avec :
    Aucun article en relation
  • Facebook
  • Twitter
  • del.icio.us
  • Digg

8 Réponses à cet article

  1. Woow, merci Tatiana. Peut-être le début d’une renommée mondiale… Petit détail, pour les écoles de journalisme (CFJ en particulier) qui donnent une formation multimédia à leurs étudiants je crois bien que c’est depuis la rentrée 2007.
    pour le reste, face au web je te rassure, il m’arrive aussi souvent d’être blonde (de l’intérieur) :-) )

  2. C’est amusant de retrouver Philippe ici (lui, que j’ai toujours plaisir de voir, comme par exemple ce jour-là: http://bit.ly/21lSpP).

    Ce qu’il raconte est intéressant et cela désigne des pistes intéressantes pour les journalistes qui peuvent utiliser toute la panoplie des outils du web, mais aussi apprendre aux autres à les utiliser au mieux, dans le cadre de formations.

  3. Je me suis bien marrée en lisant ce billet sur votre visite à Wauquiez. J’ai particulièrement aimé le passage sur le « nettoyage » de wikipédia. Il faudrait l’envoyer en formation avec Philippe.

  4. Cela dit, tout le monde ne connait pas comment fonctionne tel ou tel site (ou comment réagit telle ou telle communauté). Chacun expérimente.

  5. pour info, la formation de webjournaliste dispensée depuis sep 2009 à l’université Paul Verlaine de Metz :
    http://www.univ-metz.fr/formation/nFiche/Coddip/3FJOMEN/V/231/Info/general

  6. @Eric: plaisir partagé (quand tu veux pour un pot, ça fait un bail…). J’ai aussi relu le billet: excellente poilade. La plume d’Eric Mainville c’est de l’or véritable.

  7. super Tatiana voici une anti sèche en ligne au cas où… et tu as choisi que des sujets chauds bouillants, même s’ils ne sont pas tout à fait bio, je lie ton blog au mien pour suivre de près ces premiers pas. Bravo !

  8. Excellent Marise! Je penserai à mettre un peu plus de bio dans mes sujets…

Laisser une réponse

Copyright © 2009 La voix du dodo est propulsé par WordPress
Suivez les parutions via RSS
Ou seulement les commentaires.

Sitemap