Bondamanjak et autres recettes pimentées du blogueur Gilles Dégras

Dans les DOM, où les médias ont pris l’habitude de danser collé-serré avec le pouvoir, la liberté de ton du site d’actu Bondamanjak c’est un peu comme une bonne bourrasque pré-cyclonique. Depuis son lancement, en 2001, le succès de ce blog a d’ailleurs dépassé toutes les espérances de son auteur, le martiniquais Gilles Dégras : 1,9 million de visites uniques en 2008, plus de 4 millions en 2009 ! La recette de Bondamanjak c’est un peu celle du boudin créole : sang et piment. Tout le monde en prend pour son grade (en français et en créole), et tout spécialement politiciens et entreprises locales, qui le craignent comme la peste.

Ce trublion s’est ainsi vu plus d’une fois traîner en justice, sans jamais être condamné. Et le plus incroyable dans tout ça, c’est qu’il augmente ses recettes publicitaires. Gilles, qui « vit et voyage » grâce aux revenus de son blog, nous raconte sa drôle d’aventure tropicale.

Comme souvent, tout commence par une histoire de fesses… mais il y a aussi des hommes politiques puissants, des injonctions au tribunal, des cyber-policiers. Brrr…

Mais au fait, « Bondamanjak » ça veut dire quoi exactement ?

1/4 (4:07)


J’ai rencontré Gilles il y a exactement un an, à Fort-de-France, moi avec carnet et crayons, lui toujours sur la brèche avec sa mini caméra et son notebook équipé 3G qu’il ne quitte jamais. Peu de médias ont suivi comme il l’a fait le conflit de février 2009.

Il y a bien une exception médiatique antillaise. Comme en Métropole, la plupart des médias dépendent de la pub, mais cette relation presse-entreprise prend une toute autre dimension dans une société régie par quelques grands monopoles. Apparemment Bondamanjak bénéficie d’un statut à part. Mais là, difficile d’en savoir plus…

2/4 (3:31)


Gilles travaille avec 4 autres auteurs anonymes mais il se considère comme « le zoulou de la bande » , celui qui s’expose et prend les coups. Après quelques déboires judiciaires liées à des réactions trop virulentes d’internautes sur son blog, il s’est finalement résolu à modérer les commentaires…

3/4 (2:43)


Sa cible favorite: Nicolas Sarkozy. Et justement il tient là « un dossier » …

4/4 (0:57)


  • Facebook
  • Twitter
  • del.icio.us
  • Digg

Laisser une réponse

Copyright © 2009 La voix du dodo est propulsé par WordPress
Suivez les parutions via RSS
Ou seulement les commentaires.

Sitemap