Egypte : le « live » dans tous ses états

Une fois n’est pas coutume, les sites web sont à la pointe sur la couverture de l’actualité égyptienne depuis le 25 janvier. Cette fois, tous les outils disponibles ont été mis à profit pour décrire les événements à 360° dans toute leur complexité : son et vidéo pour nous plonger dans l’ambiance, chat en live pour rester au contact des auditeurs et répondre aux questions en direct, utilisation des réseaux sociaux pour faire remonter des témoignages… et juste ce qu’il faut de texte pour donner des éléments de contexte. Une belle leçon de journalisme multimédia…

.
.

  • LE LIVE-CHAT

Quelle belle idée que ce live-chat du Monde.fr depuis le Caire. Perso j’y suis accro depuis mercredi 30, jour de la manif géante au Caire. Vu le succès remporté par ce premier essai, le site a continué à ouvrir un nouveau live par jour.

Le principe: Une fenêtre CoverItLive qui permet à quiconque de poster le plus simplement du monde un message court, une question ou une photo. Les journalistes du Monde modèrent ce forum, répondent aux questions, communiquent des liens et diffusent les dernières infos. Pas besoin de rafraîchir son écran pour être tenu informé, les nouveaux messages s’affichent automatiquement (« push ») avec un petit déclic.

.

.

  • LA CHRONOLOGIE

La chronologie peut apparaître comme une sorte d’ancêtre du « live-chat », mais entièrement rédigé par l’auteur et édité. Une fois enrichi de liens, de tweets, de vidéos et de photos, ce type de document s’avère diablement efficace (et addictif). Mais ici les mises à jour sont plus lentes et il faut rafraîchir son écran régulièrement.

Elodie Affray, envoyée spéciale de Liberation.fr en Egypte, a joué au journaliste « shiva ». En plus de ses articles pour le papier, elle était aussi chargée de rédiger des chronologies « heure par heure », régulièrement mises à jour sur le site du journal et a même posté quelques sons de la place Tahrir…

.

La chronologie, c’est également le mode de traitement choisi par Owni.fr avec son [Live] Embarqués au Caire, réalisé par deux journalistes sur place…

.

.

… et aussi LeFigaro.fr dans son Minute par minute :

.

.

.

  • LE SON

Proposer un son c’est inviter son lecteur-auditeur à nous accompagner au milieu d’une scène mouvementée. Le son n’a pas son pareil pour transmettre les frissons d’une foule, la tension qui monte dans un groupe, c’est pourquoi la radio est si adaptée aux situations de conflit. Ici pour Liberation.fr, Luc Peillon nous faisait assister en quasi-direct aux affrontements du Caire qui de jeudi après-midi. Avec les commentaires « live » du journaliste…

.
.
.

  • TWITTER

    Même sans envoyés spéciaux au Caire il était possible de couvrir les événements en live. Avant de nous offrir la version de ses reporters sur le terrain, Owni avait ouvert une simple fenêtre Twitter avec un filtre #Egypt donnant accès à un flux d’infos continu provenant du terrain et d’ailleurs. La fenêtre a depuis été fermée mais vous avez une idée ici de ce que cela peut donner…

    Le bémol : ici les infos tombent brutes de décoffrage, sans recoupement ni hiérarchisation.

    Quoi qu’il en soit, Twitter a une nouvelle fois (après l’Iran et la Tunisie) prouvé son efficacité lors d’un soulèvement de population, et ce malgré la censure du net. Le nombre d’internautes égyptiens connectés au site de microblogging a littéralement explosé au début des événements, comme le montrent ces stats recueillies par le canadien Vincent Abry. Il est maintenant devenu un outil indispensable des journalistes pour trouver des personnes relais sur place, faire remonter des témoignages ou des photos (infos cette fois triées et recoupées). Particulièrement utile pour rester au contact des événements lorsque les reporters sur place sont enfermés dans leur hôtels ou menacés. LePost.fr a relaté l’afflux d’information publiée par des quidams sur Twitter, et ce malgré la censure des réseaux sociaux, le 26 janvier dernier dans un billet.

    .

    .

    • ET APRES ?

    Gageons que d’ici peu les envoyés spéciaux commenceront à utiliser le streaming (vidéo diffusée en direct via internet) comme le font déjà des manifestants tunisiens ou egyptiens. Certes, la qualité n’est pas encore top, mais cela donne une bonne idée de l’ambiance. Voici ce qui a été filmé et diffusé en direct via Ustream par un égyptien dans le centre du Caire, le 1er février au matin :

    Un simple téléphone permet de capter et diffuser en même temps (via internet), ce qui évite de se faire repérer par les policiers. La caméra étant souvent un handicap sur une manif ou un lieu de conflit, le streaming pourrait être un moyen de contourner discrètement la censure.

    .

    Autre solution largement sous-exploitée par les médias en ligne, la cartographie. On aurait aimé voir sur nos sites d’info des cartes comme celles du New York Times (ci-dessous) ou du LA Times. La plupart des cartes des événements ont été réunies dans ce billet du spécialiste de la cartographie Patrick Meier sur son blog iRevolution. Passionnant.

    Réaliser une carte ne prend que quelques minutes avec Google Maps, allez encore un petit effort!

    • Facebook
    • Twitter
    • del.icio.us
    • Digg

    Une réponse à cet article

    1. J’ai lu votre billet avec beaucoup d’intérêt, surtout que je suis passé jusqu’à présent au travers de cette révolution . Mais je trouve que ce que vous appelez « bémol » à propos du manque de recoupement et de hiérarchisation de Twitter . C’est sans doute ce qui nous plonge le plus dans les conditions du réel . Le son en live participe aussi fortement de cette réalité comme vous le soulignez . Et c’est ces deux trucs que je regrette d’avoir loupés .

      Le forum modéré du Monde, bof …C’est surtout une collection de réactions officielles, comme d’habitude quoi . Et à 22h , fin du service et au dodo(sic) . Quant au Figaro, un travail correct, mais les commentaires sont comme d’habitude, à vomir . La plupart applaudissant le tabassage des manifestants . Une loi rendant l’euthanasie obligatoire pour les lecteurs de ce journal devient de plus en plus indispensable .

      Si vous avez quelques infos, je serais curieux de savoir si beaucoup de gens ont accroché, à ce qui est globalement une très bonne couverture de ces évènements .

    Laisser une réponse

    Copyright © 2009 La voix du dodo est propulsé par WordPress
    Suivez les parutions via RSS
    Ou seulement les commentaires.